L’usine est un lieu de travail pour de nombreux ouvriers au Canada. Ces emplois au sein des usines ont des particularités fortes, qui sont à prendre en compte lors du placement d’un candidat.

L’usine, un milieu de travail bien spécifique

En 2009, l’industrie manufacturière représentait 1 465 994 emplois au Canada. Ce type de travail industriel consiste à travailler directement sur la chaîne de production, n’exigeant pas de compétence ou formation particulière. C’est donc un emploi non spécialisé, qui peut ainsi être effectué par un grand nombre de profils:étudiants, seniors, en complément d’un emploi à temps partiel, et bien d’autres.

Une demande de courte durée et récurrente

Pour les usines, la charge de production ou le type de production peuvent changer plusieurs fois au cours du mois, l’agence de placement devient alors un allier de taille. Les employés sont engagés et rémunérés sur une courte période, voire pour la journée.

Au sein de l’agence de placement, le secteur manufacturier peut se révéler chronophage du fait du nombre de placements et de leur récurrence. Cependant, elles peuvent utiliser un logiciel de gestion tel que PRIM et ainsi compiler les renseignements des candidats: coordonnées, disponibilités, appréciations, CV, etc. Ces documents facilitent l’envoi des candidatures sur ce type de poste de courte durée.

Un placement qui requiert réactivité et de nombreux profils

Pour ces emplois en usine, l’agence de placement doit être encore plus performante, de par le nombre de dossiers traités chaque année pour chaque entreprise manufacturière. Ainsi, il est primordial d’affecter chaque candidat dans les meilleurs délai, en adéquation avec des emplois de courtes durées.

De plus, il faut également avoir de nombreux profils pour pouvoir répondre à cette demande forte et régulière de la part des usines. Des candidats de qualité, dans le cas présent rigoureux et ayant eu de bonnes appréciations de la part de leur précédent employeur, seront privilégiés. Ces tâches répétitives requièrent également d’être précis dans ses gestes et savoir être observateur.

Et vous, travaillez-vous régulièrement pour des usines? Comment gérez-vous ces besoins rapides et ponctuels? N’hésitez pas à commenter!