Les ressources humaines sont au cœur d’une importante révolution numérique qui touche d’autant plus les agences de placement, pour qui efficacité et qualité des placements ne sont pas une option, mais une obligation. Ce bouleversement technologique implique ainsi de grands changements pour le travail des agents. Nous en voyons ici les principaux défis et quelques conseils pour survivre à  l’ère du numérique.

 

1- Des placements à  la vitesse maximale

La patience des utilisateurs étant de nos jours réduite au minimum, les candidats comme les compagnies clientes ne peuvent plus se permettre d’attendre. On veut un service rapide et bien fait.

En termes de placement, les repartiteurs doivent contacter les candidats et réagir rapidement. Si avant,on pouvait se passer d’un logiciel de placement, les attentes des compagnies clientes sont telles qu’il est actuellement impossible de se passer d’un logiciel spécialisé pour rester compétitif.

 

2- Une communication nouvelle génération

Un article dans le Washington Post déclarait cette année que les milléniums n’accordaient plus aucune importance à  la messagerie vocale. Cette génération pourrait même tuer la technologie au profit des textos! La vérité est que le rythme de vie des gens a énormément évolué au cours des dernières années. Une majorité de la population n’a pas de téléphone fixe à  la maison ou même de répondeur.

De là  l’importance pour les agences de placement de s’adapter aux nouvelles habitudes de communication des jeunes génération pour une efficacité maximale. Dans le cas de PRIM, par exemple, les courriels, Skype et même les textos on été directement liés au logiciel de placement pour faciliter la communication entre les agents et les candidats. On constate ainsi un taux de réponses positives plus favorable, et du même coup, une vitesse de placement plus rapide. Une foule d’outils sont ainsi mis à  la disposition des agences, il ne reste plus qu’à  les mettre en pratique!

 

3- Un service personnalisé

L’humain est au cœur du numérique. Avec l’évolution des technologies, on se dirige vers un service plus convivial, à  l’écoute et ultra personnalisé. Ici, l’efficacité des services commence donc par une satisfaction des candidats et des entreprises clientes. Ils ne veulent surtout pas se sentir comme des numéros. Au contraire ils veulent qu’on se soucie de leurs besoins et qu’on mette tout en pratique pour les soutenir.

On recherche ainsi, dans un logiciel de placement, plus qu’une simple mécanique pour remplacer le travail de l’agent, mais plutôt un outil performant et multifacettes pour le complémenter et le soutenir dans ses tâches quotidiennes. La présence d’une base de données personnalisable et organisée est alors une option des plus utiles.

 

Comment survivre à  l’ère du numérique?

Les agences de placement se doivent de rester à  l’affût des nouvelles technologies pour assurer un service de qualité à  ses compagnies clientes, mais aussi pour répondre aux nouvelles attentes des candidats.

L’utilisation d’un bon logiciel de placement et  la formation de son personnel aux divers outils mis à  leur disposition sont donc une nécessité qui apportera de grands bénéfices sur le long terme à  votre agence.

 

De votre côté, quelles sont vos craintes face au numérique? Nous serons heureux de répondre à  vos questions.